Véronique Bauquel est née le 22 octobre 1973 à Paris. Elle exerce à Metz, Lorraine.

Entièrement autodidacte elle se plonge dans le milieu artistique en 2020 après 22 ans de carrière d'architecte d'intérieur.

C’est lors de ses voyages en Asie en 2007 et 2008 et particulièrement à Bangkok, que l'utilisation de la feuille d'or va devenir une source d'inspiration, aussi bien en tant que matériau, aussi bien en tant que matériau que matière reflétant la lumière.

Cette réflexion sur la lumière va la conduire à créer des toiles basées sur le noir, brillant ou mat, structuré ou lisse, afin de faire vibrer la lumière. Et de surtout travailler des collages par superpositions de matières donnant la profondeur physique du tableau.

Ses premières créations en tant qu'amatrice, l’ont conduite à participer à diverses expositions au Luxembourg, avec une première expérience en 2010 à la Foire Internationale (FIL) "Mind & Matter", puis se sont enchaînées en 2011 des expositions, avec en février l'exposition au salon « Art & Antiquités », en avril celle du château de Niederweis en avril, et à la FIL en octobre.  

Ce n'est qu’en 2020 qu’elle décide de revenir à ses pinceaux, après une longue absence, inspirée par sa carrière d’architecte d’intérieur qui va modeler sa vision de l'espace et sa façon de représenter son univers urbain en 3 dimensions.

Les formes géométriques ont toujours été un fil conducteur dans sa démarche artistique, et particulièrement la ligne, le carré et le cube qui sont l'expression même des volumes dans lesquels nous évoluons tous, l'architecture qui reste la base de son art actuel.

Elle participe au concours Luxembourg Art Prize 2020 pour lequel elle reçoit un certificat de participation avec les encouragements des membres de la commission artistique, puis en janvier 2021 elle expose dans la galerie Art’itudes à Metz, où ses tableaux reflètent l’étendue de son évolution artistique jusqu’à ce jour.

  • LinkedIn - Black Circle
  • Instagram